Accueil > Conseils & Études > Actualités > Études > Étude de rémunérations 2018...

Étude de rémunérations 2018

Le 19 octobre 2017


ÉTUDE RÉMUNÉRATIONS 2018

​Analyse des rémunérations de 734 métiers en France


Cette étude d’ampleur nationale revient sur les rémunérations et les évolutions de 734 métiers répartis sur 23 secteurs professionnels au cours de l’année 2017 et analyse les grandes tendances à venir.

L’Étude de Rémunérations de PageGroup est un ouvrage de référence pour tous ceux qui souhaitent comparer leur rémunération à la moyenne nationale. Qu’ils soient jeunes diplômés à l’orée de leur vie active, candidats en recherche de nouvelles opportunités d’emploi ou professionnels à l’écoute du marché, l’Étude de Rémunérations PageGroup leur apportera des indications claires pour les aider dans leurs choix. Découvrez ci-après les grands enseignements et tendances phares de l’étude. 

L’emploi et le moral des cadres sont au beau fixe depuis plus d’un an et des secteurs encore en crise en 2016 retrouvent enfin des couleurs ; c’est le cas notamment du BTP, porté par la relance des projets de construction dans le neuf et le développement des activités liées au Facility Management (énergie, environnement, rénovation)", analyse Isabelle Bastide, Présidente PageGroup France. 

Les prévisions optimistes de croissance après plusieurs années d’un contexte économique nébuleux permettent un regain de confiance dans le marché de l’emploi. En effet, 48 % des candidats français interrogés au 1e semestre 2017 déclaraient avoir confiance dans l’amélioration du marché de l’emploi, une évolution notable de 4 points par rapport au dernier semestre 2016[1].


Un regain de confiance dans le marché de l’emploi

« L’emploi et le moral des cadres sont au beau fixe depuis plus d’un an et des secteurs encore en crise en 2016 retrouvent enfin des couleurs ; c’est le cas notamment du BTP, porté par la relance des projets de construction dans le neuf et le développement des activités liées au Facility Management (énergie, environnement, rénovation) » analyse Isabelle Bastide, Présidente de PageGroup France. « La France continue la transformation de son économie pour rester compétitive sur le plan international. Le réel défi, dans les années qui viennent, ne sera pas la capacité à innover, qui est l’une des marques de fabrique de la France, mais notre aptitude à mettre en adéquation l’offre et la demande, la formation et les besoins en termes de compétences ».

Le secteur du BTP en plein essor

Des secteurs comme celui de la construction jouissent ainsi d’une belle envolée. La forte hausse du marché du neuf, l’annonce de la sélection de Paris pour accueillir les Jeux Olympiques de 2024 ou encore les projets de développement du Grand Paris ont revigoré le secteur et ont aidé à la création de 16 300 emplois dans le secteur du bâtiment depuis 2016.

Certains profils sont ainsi particulièrement recherchés dans le secteur comme celui de Directeur d’exploitation travaux publics qui encadre l’équipe travaux et production (plus de 85 000 € bruts annuels) ou le Chargé d’Affaires Agencement, de plus en plus sollicité par les professionnels de l’immobilier.

Digital, Marketing et Communication : vers un management par projet

Le statut de manager de transition est de plus en plus demandé notamment dans le secteur du Digital ainsi que pour les métiers du Marketing et de la Communication. Les entreprises répondent de plus en plus à des enjeux de remplacement temporaire, de croissance d’activité ou encore de transformation numérique, ce qui multiplie le recours à l’intérim de cadres expérimentés. Un Chief Digital Officer peut ainsi percevoir jusqu’à 150 000 € bruts annuels.

Parmi les métiers du digital en plein essor, l’UX Designer est un poste très complet qui requiert une excellente connaissance de différents sujets comme la recherche/science cognitive, la technique/architecture de l’information, ou encore l’application de la méthodologie agile. Ces professionnels peuvent être rémunérés jusqu’à 60 000 € bruts annuels.

Des directeurs et cadres dirigeants à l’origine de la confiance

De la fonction de Directeur Administratif et Financier aux cadres du secteur RH, les cadres dirigeants doivent de plus en plus inspirer confiance dans un contexte de changements rapides.

À la fois responsable de la fonction financière et stratège auprès de la direction général, le Directeur Administratif et Financier (DAF) est en première ligne pour conduire et accompagner le changement de l’organisation. Selon les observations et les expériences de Page Executive, la fonction de DAF n’est plus figée mais en constante évolution car il est le garant de la confiance des équipes dans leur management, le porteur d’une vision et l’instigateur du changement. Il peut ainsi gagner jusqu’à 300 000 € bruts annuels.

Les fonctions de cadres en RH se positionnent quant à elles de plus en plus sur des thématiques de conseils ou de Business Partner et accompagnent les dirigeants pour des missions permanentes, afin que l’organisation de l’entreprise soit adaptée à la réalité du marché.

L’Hôtellerie et la Restauration : du personnel de plus en plus qualifié et spécialisé

Alors que les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie ont été fragilisés en 2016, l’année 2017 annonce une amélioration dans la fréquentation des établissements français, notamment grâce au retour de la clientèle étrangère. Pour constituer des offres traditionnelles ou innovantes et les commercialiser, les établissements recrutent des profils spécialisés tels que des Responsables de Séminaires ou des Event Managers puisque les hôteliers tissent dorénavant des partenariats avec la culture ou la distribution.

Le tourisme d’affaire connaît aussi une belle progression grâce aux PME qui font souvent appel à des agences de voyage spécialisées. Des métiers comme celui de Conseiller en Voyage d’Affaires (28 000 € à 34 000 € bruts annuels) ou de Chargé de Voyages (35 000 € à 45 0000 € bruts annuels) sont de plus en plus plébiscités.

Selon les prévisions, le secteur de l’Hôtellerie-Restauration sera en France le secteur le plus créateur d’emploi avec celui de la Distribution d’ici 2030.

Des salariés de plus en plus sensibles à leur bien-être professionnel

Au même titre que la rémunération, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée est également un critère important dans le choix d’une entreprise. Aujourd’hui, 97 % des salariés considèrent qu’avoir de bonnes relations avec son N+1 comme avec ses collègues est très important. Aujourd’hui, on note que 65 % des salariés ont des contacts avec leurs collègues en dehors du travail, comme des moments conviviaux le soir en semaine (43%), ou encore des week-ends partagés (19 %).

Les salariés sont également sensibles au phénomène de l’hyperconnection. S’ils permettent une plus grande mobilité et s’inscrivent dans les nouveaux usages des salariés, téléphones et ordinateurs portables sont susceptibles de rendre plus ténue la frontière entre vie professionnelle et vie privée. Les Français équipés sont ainsi 41 % à estimer qu’ils ont un impact négatif sur leur vie. Ils sont, en effet, 75 % à consulter leurs e-mails ou à répondre à des appels professionnels en dehors de leur temps de travail et 48 % le font pendant leurs vacances. Mais ces équipements sont également source de compromis, grâce à la possibilité de télétravailler, que 49 % des Français interrogés, jugent positif sur leur équilibre[2].

Méthodologie :

Cette étude de fonctions et de rémunérations s’appuie sur les missions réalisées pour les clients PageGroup en 2016 et 2017, les entretiens effectués avec les candidats par les 620 consultants spécialisés PageGroup, et l’analyse précise de notre base de données, réactualisée en permanence.




[1] Étude PageGroup « Indice de Confiance emploi », 1e semestre 2017.

[2] Enquête menée auprès d’un échantillon de 1 606 personnes représentatives des actifs ETAM et Cadres. La représentativité de l’échantillon a été assurée par un redressement des données (sexe, profession de la personne interrogée, proportion de personnes en poste). Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 13 octobre au 27 novembre 2016.

Contactez-nous

Agence Elan-Edelman pour PageGroup
Tél : 01 86 21 50 56
pagegroup@elanedelman.com