Accueil > Conseils & Études > Actualités > Études > Étude de rémunérations 2017...

Étude de rémunérations 2017

Le 8 novembre 2016

 

ÉTUDE RÉMUNÉRATIONS 2017
Analyse des rémunérations de 720 métiers en France


Cette étude d’ampleur revient sur les rémunérations et les évolutions de 720 métiers répartis sur 23 secteurs professionnels au cours de l’année 2016 et analyse les tendances à venir.


Cette Étude de Rémunérations de PageGroup établit une photographie inédite des tendances du marché de l’emploi, secteur par secteur, et des rémunérations françaises du technicien au cadre dirigeant. Elle est un référentiel pertinent pour tous, des étudiants en attente de conseils concrets pour les aider dans leur orientation, aux professionnels aguerris à l’écoute du marché du travail et à la recherche d’opportunités, ou tout simplement à tous ceux désireux de connaître leur positionnement comparé à la moyenne nationale.

La tendance sur le marché de l’emploi est plutôt positive grâce à un contexte économique plus favorable en 2016. L’emploi des cadres a retrouvé son niveau d’avant-crise et les chiffres du travail temporaire laissent entrevoir de belles perspectives » analyse Isabelle Bastide, Présidente PageGroup 

Au 3e trimestre 2016, les candidats français sont quant à eux 44% à se déclarer confiants dans l’amélioration du marché de l’emploi, un chiffre en hausse de 3 points par rapport au 2ème trimestre. Une évolution positive principalement portée par les moins de 30 ans dont l’indice de confiance global atteint 56%.


« Nous avons pu observer ces trois dernières années une intensification du rythme de la digitalisation des processus au sein des entreprises, et ce quel que soit leur secteur d’activité ou leur cœur de métier » conclut Isabelle Bastide.


L’innovation renforce le secteur du BTP

Après 4 années difficiles dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, l’amélioration se confirme en 2016 avec un nombre de recrutements à la hausse pour les métiers de la maîtrise d’œuvre et des entreprises de travaux. L’Île-de-France est particulièrement bien lotie grâce aux aménagements prévus pour le Grand Paris.


Les PME et ETI jouent un rôle prépondérant dans l’amélioration de ce marché. En effet, leur forte volonté de croissance et de développement les incite à investir et à renforcer leurs équipes. Le secteur du bâtiment est, quant à lui, porté par l’innovation avec les problématiques BIM qui alimentent la création et le renforcement des cellules de conception chez les constructeurs. Ce contexte est particulièrement favorable aux candidats possédant plus de cinq ans d’expérience et leur offre de belles perspectives d’évolution de carrière pour des rémunérations dépassant les 90 000€ bruts annuels.


Le secteur de la santé en pleine mutation

Le champ médico-social est un secteur majeur de l’économie française et bénéficie d’une croissance importante. L’enjeu actuel pour les établissements est d’obtenir des labels et des certifications afin de garantir une sécurité aux patients et à leur famille. Des métiers comme celui d’Infirmier Conseil (de 28 000 € à 42 000 € bruts annuels) ou Responsable Qualité (de 35 000 € à 50 000 € bruts annuel) sont ainsi amenés à se développer.

Au-delà de ces évolutions de marché, la e-santé et les nanotechnologies devraient amener une véritable révolution dans le monde de la santé permettant notamment aux ingénieurs de collaborer avec les scientifiques dans le développement d’outils innovants.


Techniciens et ingénieurs : les métiers les plus tendances ?

Malgré une image quelque peu écornée ces dernières années, le monde industriel n’en demeure pas moins un environnement où les opportunités de carrière restent importantes pour les ingénieurs et les techniciens.  En effet, la diversité des secteurs (aéronautique, spatial, automobile, ferroviaire, énergie...) combinée à la diversité de fonctions (bureau d’études, projets, production, qualité, maintenance...) permet d’offrir une multitude de possibilités et des orientations professionnelles variées.

Certains métiers sont d’ailleurs à la fois rares et en plein essor, comme par exemple les Techniciens Automatisme / Robotique (de 26 000 € à 45 000 € annuels bruts selon expérience) ou les Ingénieurs en Électronique Embarquée (de 35 000 € à 70 000 € annuels bruts selon expérience).


Méthodologie 

Cette étude de rémunérations s’appuie sur les missions réalisées pour les clients PageGroup en 2015 et 2016, les entretiens effectués avec les candidats par les 530 consultants spécialisés, et l’analyse précise des données issues de la base informatique, outil de travail réactualisé en permanence par les équipes opérationnelles. 



Contactez-nous

Agence ELAN-EDELMAN
Tél : 01 70 23 91 95
pagegroup@elanedelman.com